lieu: Strasbourg (67)
maîtrise d'oeuvre: Paul Le Quernec
programme: transformation d'un appartement en agence d'architecture
surface: 36 m² SHON
budget: 2 000 euros HT
calendrier: août 2002

Cet appartement de 36 m2, dans un immeuble anciennement maison close a fait l'objet d'un total réaménagement par un ensemble de meubles fixes et volumineux. Le sol est recouvert de plaques de contre-plaqué 10mm, les plus grandes possibles d'un seul tenant, jusqu'à 310 x 153 cm. Ce bois a ensuite été teinté, imperméabilisé puis vitrifié. A l'instar d'un plan d'architecte portant toutes sortes de cotations et de textes, ce sol porte ses propres informations en caractères noirs auto-collants, mis à l'échelle 1/1. Les plaques étant à tranches planes, leur juxtaposition se maintient par vis, réalisant un effet de plaques rivetées. Dans un souci de dégagement de l'espace pour palier au volumes imposants des meubles, ces derniers s'attachent à ne pas occuper la surface du sol grâce à un omniprésent porte à faux. Ainsi, s'établit un fort paradoxe entre la massivité de ces formes noires et la légèreté de leur porte à faux...